dimanche, 19 mars 2017

Accueil de Moniteurs d'autres Fédérations à la LIFRAS

Bonjour,

la Commission de l'Enseignement de la LIFRAS a mis en place une nouvelle procédure pour permettre à des Moniteurs d'autres Fédération de s'inscrire dans un club LIFRAS et d'y enseigner.

Tous les informations bientôt sur cette page.

 

 

21:32 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 02 octobre 2016

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2016 n°5

Plongée n°8 : Le Marcel Profondeur : 32 mètres Durée : 35 minutes.

 

La plongée de l’après-midi se déroule sur la petite épave du Marcel situé à 5 minutes de navigation du port de La Londe.

De cette manière, nous sommes de retour au port à 16.30 hrs afin de permettre aux jurys de faire les cotations de la dernière plongée et d’être présent à la délibération de 19.00 hrs.

Les délibérations des deux stages se déroulent en même temps.

Les résultats sont annoncés à 22.15 hrs avec un apéritif et un repas pris sous la terrasse couverte du centre des Voiles d’Azur où nous avons passé 4 jours intenses.

Cette proclamation est un moment chargé d’émotions car les candidats MF et MN préparent ce stage depuis des mois.

C’est un grand soulagement d’entendre son nom de la bouche du Président. Alain Neroni prend la parole en premier pour les MF suivi de Daniel Englebert pour le stage MN.

 

A l’issue de ces quatre jours de stage, voici les lauréats du stage de mer 2016 LIFRAS :

 

Les nouveaux Moniteurs Fédéraux LIFRAS sont :

BENMOUSSA Younes

BERGMANS Christian

BOURGUET Didier

FRANCEUS Eric

HALAIN Jean-Philippe

HAYT Thibault

JAMAIGNE Pierre

JOIRIS Desire

JONCKHEERE Eric

LEROY Didier

MAES Alain

MAUQUOY Julie

POUSSET Jean-Pierre

SCHOOFS Philippe

 

Sont nommés Moniteur National LIFRAS :

MICHEL Benoit

WILLOT Cédric

Toutes mes félicitations aux lauréats.

 

10:09 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

vendredi, 30 septembre 2016

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2016 n° 4

Plongée n°5 : La Barge aux Congres

Profondeur : 48 mètres

Durée : 43 minutes

Plongée n°6 : La Gabinnière

Profondeur : 40 mètres

Durée : 42 minutes 

Plongée n°7 : Le Michel C et le Ville de Grasse

Profondeur : 40 mètres

Durée : 42 minutes

Commentaire pour les deux journées :

La journée de jeudi a commencé par une plongée sur la Barge aux Congres. Le balisage mis en place, les palanquées descendent le long du bout sans pouvoir s’y déhaler. Au moment où j’arrive sur le fond, j’ai le plaisir de voir travailler les palanquées. Comme il s’agit de la plongée du matin avec exercices de sauvetage, ça remonte de tous les cotés. Je suis installé sur le fond et j’observe le travaille de nos futurs MF. Faire une remontée d’un plongeur inconscient d’une profondeur de 49 mètres constitue une performance qui fait partir du bagage de nos cadres Moniteurs 2*.

Nous prenons le repas de midi à Port Croc. Pour l’après-midi, nous nous rendons sur le site d e la Gabinnière avec un sujet faune et flore. Déjà à table dans le restaurant, nos candidats ont sorti tout le panel pédagogique qu’ils ont emporté, photos, dessins, tables immergeables. Ca continue sur le bateau avec les 15 minutes de navigation qui nous séparent du site.

Sur place, c’est le festival du poisson, barracudas, mérous dans toutes les directions. Le retour sur le bateau se fait dans la calanque sombre.

La plongée de vendredi matin se fait sur les sites du Michel C et de la Ville de Grasse. Première épave sur 49 mètres avec les exercices de sauvetage puis parcours vers le Michel C.

Il nous reste la plongée de l’après-midi à faire.

Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour rédiger le blog pendant ce stage 2016 mais des impératifs liés à la fonction de Directeur Technique m’ont pris beaucoup de temps et je n’ai pu soigner la rédaction de cette page.

Je reviens vers vous dans la nuit avec les résultats des deux stages.

 

Prévisions météo pour demain :

Inchangées, mer d’huile, pas de vent et du soleil, bonne température.

12:29 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mercredi, 28 septembre 2016

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2016 n°3

Plongée n°3 : Le Grec

Profondeur : 46 mètres

Durée : 43 minutes

 

Plongée n°4 : Sec Du Langoustier.

Profondeur : 35 mètres

Durée : 43 minutes

 

Commentaire pour la journée :

Les conditions sont toujours merveilleuses. Soleil, pas de vent, mer avec une petite vague de 20 centimètres. Du coup, en partant, les conversations sur le bateau sont animées. L’ensemble des palanquées est très studieuse. La plongée sur le Grec est très agréable, pas de courant, beaucoup de poissons. J’ai l’occasion de voir travailler plusieurs palanquées et de constater que quelques candidats commencent à rencontrer des difficultés. La fatigue et le stress commencent à se faire sentir.

La plongée de l’après-midi se fait sur un sec où nous rencontrons beaucoup de poissons, mérous, barracudas, langouste, congres, murènes. Le thème développé par les candidats tourne autour des protocoles d’exercices. Les plongées de l’après-midi sont à caractère pédagogique et nos futurs MF ont l’occasion de faire des démonstrations d’exercices.

L’ambiance au sein du groupe des candidats MF est bonne est une dynamique s’installe. C’est positif.

Pour demain, nous partons toute la journée sur Port Croc avec un repas de midi sur l’ile.

Nous sommes à la moitié du stage, plus que 4 plongées….

Prévisions météo pour demain :

VENT : - à l'ouest de Sicié : Variable 1 à 3, s'orientant secteur Sud 2 à 3 l'après-midi. - à l'est de Sicié : Variable 1 à 3, fraîchissant Sud-Ouest 3 à 4, parfois 5 près du Cap Camarat, l'après-midi. MER : belle.

HOULE : non significative.

TEMPS : Beau temps ensoleillé.

VISIBILITE : bonne.

19:45 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 27 septembre 2016

stage de mer MF et MN LIFRAS 2016 n°2

Plongée n°1 : LeDonator

Profondeur : 51 mètres

Durée : 42 minutes.

 

Plongée n°2 : Sec du Saragnier

Profondeur : 43

Durée : 49

 

Commentaire pour la journée :

Les prévisions météos ont été précises, nous nous levons sous un ciel légèrement couvert mais sans vent. Après le petit déjeuner, à notre arrivée au port, nous constatons que la mer est très belle, pas une petite vague à l’horizon.

C’est déjà ça de gagner.

Le stage MF embarque sur le Geronimo et sur l’Idefix. Le stage MN découvre son bateau, un pneumatique flambant neuf de 9mètres avec un moteur de 300 cheveux homologué pour 20 plongeurs. Ils vont pouvoir travailler dans de bonne condition.

La traversée vers le Donator se fait sans encombre, la mer est d’huile. Du coup, les questions des jurys fusent dans tous les sens. Je me demande si les candidats ne préfèrent pas quand la mer est mauvaise. La plongée est réalisée dans le calme, descente et retour le long du bout avec fin des paliers au parachute. Nous allons dériver plusieurs centaines de mètres, il y a un léger courant sur les derniers mètres.

La plongée de l’après-midi se fait sur le magnifique sec du Saragnier. Plongée également sans problème.

Nous sommes de retour au part en même temps que la stage National qui a plongée à la Gabinnière est sur le Grec.

Une première journée dans le calme qui a permis à l’ensemble des candidats de prendre ses marques. Les deux premières plongées, les candidats MF reçoivent un très léger débriefing de leur jurys, histoire de parfois remettre le train sur les rails. A partir de demain, les candidats n’auront plus aucun retour des jurys.

Je vous tiens au courant des plongées de demain dans les 24 heures.

Jeudi, nous devrions passer la journée à Port Croc avec repas sur l’île.

 

A demain pour la suite.

Prévisions météo pour demain :

Prévisions pour la nuit du mardi 27 septembre au mercredi 28 septembre

VENT : - de Port-Camargue à Fos : Nord à Nord-Est 3 à 4, temporairement 5 vers Beauduc en début de nuit. - de Fos à Sicié : Variable 1 à 3. - de Sicié à Saint-Raphaël : Nord dominant 1 à 3, virant Nord-Est 3 à 4 en seconde partie de nuit. MER : Belle à peu agitée.

HOULE : non significative.

TEMPS : beau temps, mais temporairement quelques averses orageuses en soirée, à l'est de Sicié.

VISIBILITE : Bonne.

Prévisions pour la journée du mercredi 28 septembre

VENT : Nord à Nord-Est 2 à 4, devenant Variable 1 à 3 l'après-midi. MER : Belle à peu agitée.

HOULE : Est 0.5 à 1 m vers les îles d'Hyères, en journée.

TEMPS : Ensoleillé.

VISIBILITE : Bonne.

19:16 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2016 n°1

Lundi 26/09/2016, 19.00 hrs, l’ensemble des participants aux stages de mer 2016 sont là. Membres du Conseil d’Administration LIFRAS, Président NELOS et Directeur Technique, Médecins, Présidents et Vice-présidents des stages MF et MN, Candidats, Jurys, équipe de Gérôme pour le centre de plongée. Après avoir souhaité la bienvenue à l’ensemble du staff, les stages débutent.

Nous avons cette année 16 candidats au MF et 4 au MN.

Directement, les palanquées sont affichées pour le stage MF, le candidat MN directeur de plongée commence son briefing, nous sommes directement dans le vif du sujet.

Les conditions météo annoncées pour les 4 jours nous sont favorables.

Je vous parle de la première plongée en fin de journée.

Cette année, nous avons la visite de William Froidville, Conseiller-Expert auprès de l’Adeps dans le service de la formation des cadres sportifs. Il vient assister à notre première plongée.

C’est pour la Commission de l’Enseignement une opportunité de poser un œil critique sur la manière dont nous évaluons nos cadres.

 

Prévisions pour la nuit du mardi 27 septembre au mercredi 28 septembre

VENT : - de Port-Camargue au Cap Couronne : Nord 4 à 5, mollissant 3 à 4 en milieu de nuit, puis virant Nord-Est en fin de nuit. - du Cap Couronne à Sicié : secteur Est dominant 2 à 3,. - de Sicié à Saint-Raphaël : Nord-Est 3 à 4, fraîchissant 5 à l'est du Levant au large en fin de nuit. MER : belle à peu agitée.

HOULE : d'Est 0.5 à 1 m à l'est du Levant en fin de nuit.

TEMPS : ciel dégagé.

VISIBILITE : bonne.

 

Prévisions pour la journée du mercredi 28 septembre

VENT : Nord-Est 3 à 4, devenant progressivement Variable 1 à 3 l'après-midi. MER : belle, localement peu agitée à l'est du Cap Croisette.

HOULE : d'Est à Nord-Est 0.5 à 1 m à l'est du Cap Croisette, s'amortissant en soirée.

TEMPS : ensoleillé.

VISIBILITE : bonne

 

13:41 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

dimanche, 29 mai 2016

Arenzano - Epave du Haven

160524-VKA_3405b.jpgJe me laisse couler le long du bout. 10 mètres, 15 mètres, 20 mètres, enfin elle apparaît. La visibilité n’est pas excellente mais je la vois, juste en dessous. J’arrive sur le toit du château à 32 mètres sur tribord. Je traverse le pont en passant devant la plaque commémorative et je plonge le long du château sur le coin avant babord. 160523-VKA_iPhone2L.jpg

J’arrive rapidement sur le pont principal du pétrolier, l’ordinateur indique 51 mètres. Pas de courant, beaucoup de poissons autour de moi. Je ne sais pas où regarder tant l’épave est immense. La visibilité est meilleure qu’à 32 mètres. Je repars vers tribord. A ma gauche, le pont s’étire vers l’infini. Une ouverture dans la cale me laisse entrevoir les entrailles du monstre mais je n’y entre pas. A ma droite, le château se dresse tel un building de 10 étages. Magnifique, féérique ! Je poursuis mon parcours sur tribord en direction de la poupe. Le fait un premier tour de la cheminée qui se dresse sur l’arrière du château. Il est déjà temps de penser à remonter car le TTS de mon ordinateur dépasse déjà 20 minutes. Je remonte par les ponts successifs qui sont en terrasse sur l’arrière du château et je retrouve mon bout sur tribord qui me permet de rejoindre la surface. 1’ à 9m, 5 à 6m et 22’ à 3m, ça va être long. Mais quelle plongée !!!! 160524-VKA_0676eL.jpg

L’après-midi, la plongée n’est pas possible car la mer s’est levée et l’épave n’est pas à l’abri. Le lendemain matin, Eole est avec nous et nous reprenons la mer. Pour la seconde plongée, je descends sur babord et je passe à hauteur de l’ouverture faite par l’explosion qui va emporter ce titan vers les profondeurs. 62 mètres, ca va encore être long aux paliers. Je vais ensuite jusqu’à la poupe, je dépasse le pont et je m’écarte un peu en espérant voir le safran. Mais la visibilité n’est pas suffisante pour le voir depuis ma position. Je suis tenté de descendre de quelques mètres mais un rapide coup d’œil sur mon ordinateur et son TTS me décident à commencer la remontée. 160524-VKA_0435fL.jpg

La troisième plongée se fera autour du château jusque 45 mètres. Je rencontre trois mérous un dans la cheminée à 32 mètres et deux cachés sur un pont dans les 40 mètres. Comme je suis moins profond, je peux trainer un peu plus mais avec les 62 mètres du matin, il est vite l’heure de rejoindre la surface.

Ce pétrolier a coulé en 1991 au large de Gènes avec des cales remplies de brut, produisant une immense catastrophe écologique. 25 ans plus tard, il y a du poisson partout, même des mérous, j’ai trouvé un spirographe sur le pont à 32 mètres, l’épave se recouvre de vie, un vrai miracle. Comme le Haven est un peu exposé au courant, il devrait devenir au fil du temps encore plus riche en vie.160524-VKA_0569aL.jpg

Cette épave mythique mérite sa réputation, immense, grandiose, ensorcelante. Le point le plus haut est à 32 mètres, le point bas à 85 mètres, elle demande une bonne métrise de la plongée à décompression mais quel plaisir………

Merci à Dany, Phil, Rocco, Vincent et Alain qui m’ont accompagné pour ce petit séjour à Arenzano.

Nous avons plongé avec le centre Haven Diving situé sur le port d’Arenzano. De vrais professionnels. Pippo, le patron du centre a plus de 3000 plongées sur le Haven, il vous y accompagnera si vous n’avez pas un guide de palanquée comme défini par la réglementation génoise pour plonger sur le site. 160524-DSCN0155s2L.jpg

Pour cette sortie, nous avons plongé à l’air avec des décompressions à l’oxygène pur ou au Nitrox 80%. Le centre est parfaitement équipé pour gonfler air et Nitrox, avec un booster pour l’oxygène qui permet de gonfler les décos à 210 bars.

Haven Diving est situé sur le port, le bateau est à 15 mètres du local, celui-ci est équipé de wc, douche, rangement pour le matériel. Je ne peux que vous le conseiller.

Merci à Vincent Kalut, notre photographe professionnel pour les magnifiques photographies. Pour en voir plus: https://www.instagram.com/vkalut/

Ce qui est déjà sur, j’y retournerai.           www.havendiving.com

2016 Haven Diving151.jpg

 

 

11:11 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mardi, 03 mai 2016

La Calypso va se refaire une beauté en Turquie

OCÉANS: Le bateau du commandant Cousteau a 74 ans

Vingt ans après son naufrage et un tas de péripéties judiciaires, la Calypso va être remise en état. Embarqué à bord d’un cargo, le mythique navire de Cousteau fait route vers un chantier naval turc.

Quelle épopée ! La Calypso, le navire océanographique qui a sillonné les océans durant 40 ans avec le commandant Cousteau, a repris la mer. Pas en chevauchant les flots, non. Du moins pas encore. Mais en reposant son squelette chétif emmitouflé dans une bâche bleue au fond de la cale de l’Abis Dusavik, un cargo long de 115 m. Partie du port breton de Concarneau ce mardi, elle arrivera à Istanbul d’ici quelques jours. C’est sous le soleil de Turquie, dans un chantier naval où « on peut encore trouver la technologie traditionnelle des constructions navales en bois », selon l’Equipe Cousteau, que la vieille dame de 74 ans devrait retrouver ses atours de jeunesse. Pour ce lifting intégral, deux années seront nécessaires. Son coût ? Près de 10 millions d’euros tout droit sortis du portefeuille de plusieurs mécènes. C’est que le travail de restauration sera rude. Du bateau mythique, il ne reste que des lambeaux et une triste carcasse de bois. Depuis 2009, sa proue désossée longue de 40 mètres pointait au dehors du hangar no8 du chantier naval Piriou à Concarneau. Exposée à la fureur des vents, maigrelette, pourrie, vidée de sa timonerie et pillée par des vandales, la structure ne fait plus qu’un quart du poids du célèbre navire qui a permis à petits et grands de découvrir le monde du silence. Kalipso-1.jpg

Quelque 110 tonnes, voilà ce qu’il reste de la fidèle monture de Jacques-Yves Cousteau. Si son âme a été laissée ainsi à l’agonie, c’est par un mauvais feuilleton rocambolesque. Tout débute en 1996, un an avant sa mort. La Calypso est alors à quai à Singapour lorsqu’elle est éperonnée accidentellement par une barge. Elle reste au fond de l’eau durant 17 jours avant d’être renflouée. Convoyée jusqu’aux eaux territoriales françaises, elle passe un certain temps à flot dans le port de Marseille puis, en juin 1998, est remorquée jusqu’à La Rochelle où elle va croupir durant plusieurs années. Un an plus tôt, le 25 juin 1997, le commandant Cousteau décède. Une bataille féroce s’engage alors pour s’approprier son héritage. La famille Cousteau s’entre-déchire. Francine Cousteau, ancienne hôtesse de l’air et seconde épouse du commandant, est une habituée des prétoires. Elle rafle la mise, c’est-à-dire « la licence exclusive mondiale et perpétuelle portant sur le nom Cousteau, ses marques, sa signature et son oeuvre », laissant Jean-Michel Cousteau, le fils aîné du commandant, sur le carreau. C’est ainsi qu’il faut attendre jusqu’au 15 octobre 2007 pour que la Calypso soit remorquée de La Rochelle à Concarneau. Elle y fait une entrée triomphale, saluée par des centaines d’admirateurs au bonnet rouge. La passion gagne le chantier naval Piriou. La restauration de la nymphe des mers y démarre sur les chapeaux de roue. La première phase consiste à retirer la superstructure du bateau afin de renforcer sa structure interne. C’est cette charpente qui demeure à l’air libre aujourd’hui. En effet, début 2009, patatras !

La remise en état cesse en raison d’un différend avec l’Equipe Cousteau sur la nature et le montant des travaux. Après des années de procédure judiciaire, cette dernière se voit contrainte en 2015 de libérer le chantier naval de la Calypso. C’est ainsi que la nymphe des mers fait actuellement route pour un chantier naval turc. Les espoirs sont permis que la Calypso y soit bel et bien remise à neuf. Mais au vu du passif de l’affaire, des péripéties judiciaires futures n’étonneraient guère.

Extrait du journal « Le soir » Mars 2016

 

13:02 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 31 janvier 2016

Rencontre avec la Présidente de la CMAS, Mme Anna ARZHANOVA

Le début de l’année est la période des salons de Plongée.

Paris a ouvert ses portes le weekend du 8, 9, 10 et 11 janvier.

S’y rendre, c’est toujours une belle occasion pour rencontrer les centres de plongée, les voyagistes et les fabricants de matériel.

 

A l’occasion du salon 2016, j’ai eu le plaisir d’y rencontrer la Présidente de la CMAS, Mme Anna ARZHANOVA.

Présidentes CMAS et LIFRAS.jpg

Avec Pilar RUIZ LOPEZ, Présidente de la LIFRAS et de la FEBRAS, nous avions déjà pu la rencontrer à l’occasion d’une réunion à BRUXELLES le 07/01 entre FEBRAS et CMAS.

 

C’est l’occasion de rappeler que la FEBRAS, (LIFRAS et NELOS réunies sous le drapeau belge) est l’un des pays à l’origine de la création de la CMAS.

Un peu d’histoire :

Le 28 septembre 1958, les délégués des fédérations suivantes : la République Fédérale de l'Allemagne, la Belgique, le Brésil, la France, la Grèce, l'Italie, Monaco, le Portugal, la Suisse, les États-Unis d'Amérique et la Yougoslavie se sont réunis à Bruxelles à l'occasion du congrès de la Confédération Internationale indépendante regroupant toutes les disciplines sous-marines.

Visant cet objectif, une réunion a été organisée à Monaco le 9, 10 et 11 juillet 1959, et la décision de créer la « Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques » a été prise.

Cette Confédération a été un succès, en particulier en ce qui concerne toutes les fonctions et les responsabilités du « Comité des Sports Sous-Marins » de la Confédération Internationale de Pêche Sportive fondée le 22 février 1952.

A l’heure où de nombreuses organisations de plongée se développent à travers le monde, il est bon de sa rappeler que notre petite FEBRAS est à l’origine de bien des passions……

Bonne plongée à tous.

 

17:11 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 07 novembre 2015

Stage de mer Nelos pour les brevets de Moniteur Fédéral et National.

Pour la première fois, j’ai le plaisir de participer au stage de mer de la Nelos, qui se déroule à Saint-Raphaël/Boulouris en cette semaine de Toussaint (01 au 05 novembre 2015).

Comme à l’occasion du stage de mer Lifras, les conditions météo sont très défavorables pour les candidats. Beaucoup de vent avec une grosse mer depuis le début du stage dimanche à midi.

Le mardi soir, nous avons déjà fait 5 plongées dont 3 au Lion de Mer, sur la voute à Corail, plongée qui est abritée par vent d’Est. De plus, la journée de mardi a été très pluvieuse, ce qui n’arrange rien. Car en plus d’avoir du vent et de la mer, il fait froid.

Plusieurs candidats souffrent du mal de mer. IL faut dire que l’un des bateaux du stage Fédéral ne tient pas bien la mer, il est fort secoué même dans le port alors qu’il est toujours à quai.

Pour le stage National, les candidats et jurys sont à bord de deux pneumatiques, c’est un peu plus confortable pour eux. Mais ils partent à la journée, c’est donc excessivement exigeant physiquement par un temps pareil.

On constate une amélioration le mercredi, avec moins de vent et une mer plus calme. Heureusement, les conditions de début de stage sont très sélectives.

Le jeudi, pour la dernière plongée, c’est soleil, pas de vent et mer calme. Le stage se termine sur une note positive.

A l’issue de cette semaine, la Nelos compte parmi ses Moniteurs, 18 nouveaux Fédéraux et 3 Nationaux.

On peut vraiment dire que les deux stages sont identiques, Nelos et Lifras forment des Moniteurs de caractères et de valeur.

La seule différence, ici, ils ont un petit accent du Nord de la Belgique.

 

15:11 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 03 octobre 2015

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2015 n°6

A l’issue de ces quatre jours de stage, voici les lauréats du stage de mer 2015 LIFRAS :

Les nouveaux Moniteurs Fédéraux LIFRAS 2015 sont :

Cédric BERTRAND

Johan CUYVERS

Bernard DETHISE

Matthieu DEWAELE

Benoît DORMAL

Caroline GALLEZ

Daniele GOFFINET

Philippe HERALY

Pierre MEYFROIDT

Bernard MICHIELSEN

Philippe PAULUS

David VANDAMME

 

Est nommée Monitrice Nationale LIFRAS :

Annick HAVEAUX.

Toutes mes félicitations aux lauréats.

 

 

06:28 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

vendredi, 02 octobre 2015

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2015 n°5

Plongée n°7 : Le Donator Profondeur : 51 mètres

Durée : 52 minutes. Plongée n°8 : Le Grec prévu.

Commentaire pour la journée :

Nous nous sommes levés sous une pluie battante. Mais sans vent, c’est déjà ça. A notre arrivée au port, nous constatons que la mer est bien retombée et qu’il va être plus facile de travailler pour les candidats. Mais il fait sombre, pluvieux et froid, ce stage est un vrai bonheur. Nous prenons la direction du Donator où nous avons le plaisir d’être les premiers ! Ben tient, il n’y a que les belges du stage Fédéral pour monter plonger par un temps pareil….

Je pars en 6° palanquées après l’ensemble des candidats. En arrivant à 30 mètres, je peux voir travailler les palanquées aux exercices de sauvetage dans le sable autour de l’épave. Un vrai bonheur, des bulles partout et des remontées dans tout les sens. Je passe entre l’hélice et la coque du bateau où mon ordinateur affiche 51 mètres. Je remonte ensuite sur le pont où il n’a presque plus personne et je fais le tour de l’ensemble de l’épave. Plusieurs gros mérous nous observent. Alors que mon TTS atteint les 15 minutes, je remonte le long du bout. Magnifique plongée.

Nous rentrons au port dans un premier temps sans pluie avec l’ombre d’une éclaircie vers l’ouest. Mais à notre arrivée, c’est à nouveau la drache nationale belge, que du bonheur.

Il reste une plongée qui est prévue sur la Gabinnière en fonction des conditions météo de l’après-midi.

Je n’aurais pas le temps de vous en parler avant d’afficher les résultats du stage ce soir.

Je vous donne rendez-vous avec la liste des lauréats vers :

22.30 hrs.

A plus tard.

 

12:44 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

jeudi, 01 octobre 2015

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2015 n°4

Plongée n°5 : Le Togo pour le stage MF et le Ville de Grasse pour le stage MN Profondeur : 49 mètres Durée : 32 minutes Plongée n°6 : Le Marcel pour le stage MF et le sec du Langoustier pour le stage MN Profondeur : 36 mètres Durée : 52 minutes Commentaire pour la journée :

Comme hier, le stage MF a pris le chemin de Cavalaire par la route pour rejoindre les bateaux qui sont restés sur place. La plongée se déroule sur le Togo dans de bonnes conditions. Tout le monde est rentré à la Londe à midi et le stage a repris ces quartiers dans les bâtiments de Aqualonde. La plongée de l’après-midi s’est déroulée sur l’épave du Marcel qui ne se trouve pas très loin du port de La Londe. Les déplacements entre La Londe et Cavalaire ayant pris du temps, il a fallut en récupérer. Pour ma part, je suis parti plonger avec le stage MN. Nous avons rejoins le bateau qui a passé le nuit au port du Niel sur la presqu’ils de Giens. Direction le Ville de Grasse. L’épave se trouve au milieu de la passe entre la presqu’ile et Porquerolles. Arrivé sur 49 mètres, nous rencontrons une visibilité et un courant dignes de Zélande. Nous effectuons un petit tour sur le Ville de Grasse mais il est impossible de remonter le courant en direction du nord-est pour retrouver l’épave du Michel C. A l’issue de la plongée, nous rentrons au port de la Tour Fondue où nous utilisons les installations de Espace Mer pour gonfler les blocs. Nous prenons notre repas dans un restaurant du coin avant de reprendre le bateau en direction du Sec du Langoustier où nous plongeons dans de bonnes conditions. Ensuite, retour vers le port du Niel puis trajet en voiture vers Aqualonde.

A notre arrivée sur place, nous assistons au retour des deux bateaux du stage MF. Les deux stages sont au camp de base, la journée de vendredi va pouvoir se dérouler normalement.

Les conditions météo vont vers le mieux, nous devrions avoir une journée un peu correcte vendredi. IL est temps car nos candidats commencent à marquer le coup avec les trajets en voitures, les changements de bateaux, les transports de matériel……

Les stages 2015, une cuvée un peu particulière.

A demain pour les dernière plongée et les résultats vers 22.00 hrs.

Prévisions météo pour demain :

VENT : - de Port Camargue au Cap Sicié : secteur Nord-Ouest 3 à 4, devenant Variable 2 à 4 l'après-midi. - du Cap Sicié à St-Raphaël : Nord-Ouest 4 à 5, fraîchissant 5 à 6 à la mi-journée.MER : belle à peu agitée à l'ouest de Toulon, agitée à l'est devenant forte en fin de journée.

HOULE : Nord-Est 1,5 à 2 à l'est de Porquerolles, s'amplifiant 2,5 à 3 m en fin de journée.

TEMPS : pluie et orages à l'est de Marseille.

VISIBILITE : moyenne à mauvaise sous pluies.

 

20:28 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2015 n°4

Plongée n°5 : Le Togo pour le stage MF et le Ville de Grasse pour le stage MN Profondeur : 49 mètres Durée : 32 minutes Plongée n°6 : Le Marcel pour le stage MF et le sec du Langoustier pour le stage MN Profondeur : 36 mètres Durée : 52 minutes Commentaire pour la journée :

Comme hier, le stage MF a pris le chemin de Cavalaire par la route pour rejoindre les bateaux qui sont restés sur place. La plongée se déroule sur le Togo dans de bonnes conditions. Tout le monde est rentré à la Londe à midi et le stage a repris ces quartiers dans les bâtiments de Aqualonde. La plongée de l’après-midi s’est déroulée sur l’épave du Marcel qui ne se trouve pas très loin du port de La Londe. Les déplacements entre La Londe et Cavalaire ayant pris du temps, il a fallut en récupérer. Pour ma part, je suis parti plonger avec le stage MN. Nous avons rejoins le bateau qui a passé le nuit au port du Niel sur la presqu’ils de Giens. Direction le Ville de Grasse. L’épave se trouve au milieu de la passe entre la presqu’ile et Porquerolles. Arrivé sur 49 mètres, nous rencontrons une visibilité et un courant dignes de Zélande. Nous effectuons un petit tour sur le Ville de Grasse mais il est impossible de remonter le courant en direction du nord-est pour retrouver l’épave du Michel C. A l’issue de la plongée, nous rentrons au port de la Tour Fondue où nous utilisons les installations de Espace Mer pour gonfler les blocs. Nous prenons notre repas dans un restaurant du coin avant de reprendre le bateau en direction du Sec du Langoustier où nous plongeons dans de bonnes conditions. Ensuite, retour vers le port du Niel puis trajet en voiture vers Aqualonde.

A notre arrivée sur place, nous assistons au retour des deux bateaux du stage MF. Les deux stages sont au camp de base, la journée de vendredi va pouvoir se dérouler normalement.

Les conditions météo vont vers le mieux, nous devrions avoir une journée un peu correcte vendredi. IL est temps car nos candidats commencent à marquer le coup avec les trajets en voitures, les changements de bateaux, les transports de matériel……

Les stages 2015, une cuvée un peu particulière.

A demain pour les dernière plongée et les résultats vers 22.00 hrs.

Prévisions météo pour demain :

VENT : - de Port Camargue au Cap Sicié : secteur Nord-Ouest 3 à 4, devenant Variable 2 à 4 l'après-midi. - du Cap Sicié à St-Raphaël : Nord-Ouest 4 à 5, fraîchissant 5 à 6 à la mi-journée.MER : belle à peu agitée à l'ouest de Toulon, agitée à l'est devenant forte en fin de journée.

HOULE : Nord-Est 1,5 à 2 à l'est de Porquerolles, s'amplifiant 2,5 à 3 m en fin de journée.

TEMPS : pluie et orages à l'est de Marseille.

VISIBILITE : moyenne à mauvaise sous pluies.

 

20:27 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 30 septembre 2015

Stage de mer MF et MN LIFRAS 2015 n°3

Plongée n°3 : Le Togo
Profondeur : 57 mètres
Durée : 32 minutes

Plongée n°4 : Le Togo
Profondeur : 48 mètres
Durée : 29 minutes

Commentaire pour la journée :

Comme prévu, les conditions de vent rendent la mer difficilement praticable. Le stage MF est parti en voiture sur Cavalaire pour rejoindre le bateau qui a fait le trajet la veille en soirée. Une partie du stage embarque sur le Geronimo, bateau d’Aqualonde, et l’autre sur le bateau de Momo du centre local. Nous sortons en direction du Togo sur une mer bien levée. Heureusement, le Togo se trouve sur une partie abritée de la baie, ce qui nous permet de faire une plongée dans des conditions acceptable pour un bateau qui ne transporte que des Moniteurs. En effet, difficilement envisageable de plonger en sortie club dans ces conditions. C’est une plongée profonde sur 57 mètres, les candidats qui sont déjà bien éprouvés par les conditions de mer, commencent à marquer le coup. Par contre, un bel esprit d’équipe règne au sein du groupe et le moral semble au beau fixe.

Le retour au port se fait assez rapidement, il n’y a que 15 minutes de navigation entre le port et le Togo.

Nous prenons notre repas dans un restaurant de Cavalaire.

Le vent prend encore de la force à midi et nous devons attendre 16 hrs pour partir faire la seconde plongée. Nous avions envisagé l’Espingole mais le site  n’est pas praticable, nous retournons donc sur le Togo avec une limitation de profondeur à 48 mètres. Nous avons le plaisir de faire deux fois cette épave mythique sur la même journée, ce qui est exceptionnel.  

De retour au port, le Président de stage décide de rester à Cavalaire pour la plongée de demain matin car les conditions seront encore difficiles jeudi.

Pour le stage National, c’est la même galère. Ils sont partis s’abriter derrière la presqu’ile de Giens. Une première plongée sur le P51 Mustang et la seconde à l’abri de la presqu’ile. En fin de journée, le bateau a été placé dans le port du Niel sur Giens car il n’était pas possible de rentrer sur La Londe.

En conclusion, le stage MF est en exil à Cavalaire et le stage MN sur Giens. Cerise sur le gâteau, le bateau du stage MN est en avarie au niveau de la barre. Nous verrons demain quelle solution a pu être apportée. Mais point positif, le moral des candidats est au beau fixe, c’est déjà ça !

Je reviens vers vous demain soir pour les nouvelles de la journée de jeudi. Espérons que la météo devienne un peu plus clémente mais ce n’est pas gagné…..

Prévisions météo pour demain :

VENT : - de Port Camargue à la Ciotat : Variable 2 à 4. - de la Ciotat à St-Raphaël : Nord-Est 6 à 8. Fortes rafales. MER : Agitée de Port-Camargue à la Ciotat, forte à très forte de la Ciotat à Saint-Raphaël.

HOULE : Sud-Est 1 à 2 m.

TEMPS : Soleil prédominant.

VISIBILITE : Bonne 

20:18 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |