mardi, 07 juin 2011

Lac du Bourget

Tous les chemins mènent à Rome, expression bien connue qui m’a conduit sur les bords du lac du Bourget en revenant de Marseille. Ne cherchez pas dans votre gps de voiture, ce n’est pas le chemin le plus court mais bon……..

Samedi 14 mai vers 09.30 hrs, nous arrivons sur le site de la Pierre à Bise. Il y a du soleil et un léger vent, les conditions semblent excellentes pour plonger. L’eau en surface n’est pas trop froide, c’est déjà ça. Par expérience des lacs de montagne, je sais que ça va changer vers 8-10 mètres.

Nous nous équipons avec Frank et Michel. Plongée à l’air avec décompression à l’O2 pur. Je suis en costume semi étanche 7 mm comme Frank. Seul Michel est en étanche. Comme la plongée n’était pas prévue, je n’ai que le matériel que j’ai utilisé en mer la veille. En enfilant mes gants 3 mm, je sais déjà que je vais regretter !

Le site est connu des plongeurs locaux. Il y a d’ailleurs un panneau de la FFESSM qui reprend les principales règles de plongée en lac. Lac-du-Bourget.gif

La mise à l’eau se fait facilement grâce à un escalier. Après quelques minutes en surface, c’est parti, nous descendons sur la droite de l’escalier. La visibilité n’est pas très bonne sur les premiers mètres. Vers 8 mètres, nous rencontrons la thermocline, l’eau est glaciale, 5° environ mais quelle visibilité, de l’eau en bouteille. Le fond est constitué d’une dalle fortement inclinée. Nous atteignons très rapidement 45 mètres où nous nous arrêtons. Après quelques minutes à cette température, les mains deviennent douloureuses. Nous effectuons un petit tour dans cette zone et entamons directement la remontée. Après 15 minutes, je suis à 5 mètres et je passe sur ma bouteille de déco. 10 minutes d’O2 à chercher les brochets dans l’herbier proche de la surface. 27 minutes après le départ, je fais surface et retrouve avec plaisir la chaleur du soleil.

Plongée courte mais magnifique, de celles qui procurent des sensations, une plongée en lac de montagne comme le Léman.

Le lac du Bourget se trouve à 7 heures de route de nos régions. Certain que j’y retournerai mais avec mon costume étanche et de bons gants.

Vous souhaitez plus d’information sur la plongée en lac de montagne, alors visitez la page web www.cpalb.fr . De belles informations sur les conditions de plongée, les sites, la sécurité.

La plongée en lac de montagne nécessite une bonne formation, une bonne expérience de la gestion de la profondeur et un matériel adapté aux eaux froides. Si en plein été, l’eau de surface peut atteindre 20°, la thermocline vous attend vers 8 ou 10 mètres avec ses conditions de plongée hivernales et les risques de givrage de détendeur.

De plus, de nombreux sites permettent d’atteindre très rapidement des profondeurs supérieures à 50 ou 60 mètres avec les risques qui y sont liés.

Si vous ne connaissez pas ce type de plongée, je vous invite à la prudence et à vous faire encadrer/accompagner par des plongeurs locaux.

13:33 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Pour info, il y a 92m facile a Pierre a bise et un copain suisse y a depasse les 100 a 50 metres a droite....
Trimix et formation obligatoire bien sur

Écrit par : Coro | mardi, 15 avril 2014

Les commentaires sont fermés.