lundi, 06 février 2012

Mérou à Port-Cros

Bonne nouvelle en provenance de Port-Cros. Voici une brève du 08/12/2011 trouvée sur le site officiel du parc national varois :

« La population de mérous continue de croître à Port-Cros

Le dernier recensement du mérou brun, qui a eu lieu en octobre dernier à Port-Cros, montre que la population continue de croître avec cependant un tassement autour de l'îlot de la Gabinière au profit des autres sites de la côte sud et de l'île de Bagaud où les peuplements augmentent. 727 mérous ont été dénombrés, soit 162 mérous de plus en 3 ans.
Cette augmentation régulière n’a que peu d’incidence sur la population d’invertébrés, le régime alimentaire du mérou étant principalement basé sur les poissons de pleine eau : bogues, castagnoles, mulets…très nombreux à Port-Cros.
Autre fait remarquable : les plongeurs ont noté la présence de nombreux individus de moins de 30 cm ce qui montre la bonne vitalité du recrutement. »

Le mérou se rencontre principalement dans les zones de protection comme le parc de Port-Cros ou la réserve naturelle de Cerbère-Banyuls. Il a malheureusement été victime de la qualité de sa chair, ce qui lui a valu d’être pêché à outrance. Il fait actuellement l’objet d’une mesure de protection dans les parcs et réserves naturelles où il ne peut être pêché ni chassé. De plus, il est interdit de le chasser sur l’ensemble du littoral méditerranéen français.

C’est certainement la raison qui permet de le rencontrer en nombres à Port-Cros ou à Banyuls.Mérou brun.jpg

Lors de nos plongées, la rencontre avec ce gros poisson est toujours un moment de plaisir. Si le plongeur est patient, il est possible de l’observer longuement car il n’est pas farouche. Observez-le de loin, il se fera un plaisir de rester où vous l’avez rencontré. Avec un peu de chance, c’est lui qui viendra vous observer.

C’est un poisson qui débute sa vie comme femelle et qui va devenir mâle (Protogyne)  après une douzaine d’années (Taille de 75 centimètres et poids de 10 kilos)

Il se nourri d’autres poisson, de crustacés et de céphalopodes. Il vit principalement dans des zones rocheuses. Vous le découvrirez dans une faille, entre deux blocs, sous un surplomb.

Sources : Site officiel du Parc National de Port-Cros et livre « découvrir la Méditerranée » de Steve Weinberg.

 

18:48 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.