vendredi, 20 juillet 2012

Plongée en Zélande à bord du Panda

La plongée en Zélande se fait communément du bord. Une très grande majorité  des sites est accessible en voiture. La mise à l’eau se fait à pied, même si certains sites comme « Schelphoek » demandent plusieurs centaines de mètres de marche entre le parking et le point d’immersion.

Mais il existe aussi des organisations qui permettent de plonger d’un bateau. Si l’idée peut paraître folklorique au départ, mon weekend de plongée à bord du Panda m’a fait voir les choses avec un autre œil, surtout avec la météo désastreuse de ces jours de juillet 2012.

Vendredi 13 juillet, nous avons rendez-vous à 19.30 hrs sur le port de Scharendijke pour embarquer sur le Panda, péniche de transport qui a été complètement modifiée et aménagée pour la plongée. Vous trouverez dans le carré deux livres de photographies qui reprennent l’ensemble des travaux qui ont conduit au bateau sur lequel nous sommes montés.

3 cabines de 4 personnes et 4 cabines de deux personnes permettent de loger agréablement les 20 plongeurs autorisés par séjour. Un grand carré avec deux tables, un coin salon et un bar permet de patienter entre les plongées. Il permet de se réunir tous, à l’abris du mauvais temps. Mais ce qui a été le plus apprécié vu les mauvaises conditions météo, c’est l’espace plongée, situé entre le carré et les cabines, qui permet de mettre sécher sa combi mais surtout de s’équiper à l’abris de la pluie et du vent.

Le reste du matériel est placé sur le pont du bateau. Au moment de plonger, il suffit de mettre sa combi en bas, de prendre sa bouteille au gonflage et de monter sur le pont. Il reste juste à équiper la bouteille. Au retour de plongée, même chemin en sens inverse. Après avoir retiré la combi, votre cabine et les douches sont à deux pas.  

Après avoir pris possession de nos cabines et reçu le briefing sur l’organisation générale, le bateau appareille et prend la direction de « Dreischor » pour une plongée de nuit. Il vient mouiller sur le site, la plongée se fait départ et retour bateau. Nous sortons de l’eau à minuit sous un ciel étoilé et chacun apprécie déjà la possibilité d’ôter la combi au chaud juste avant d’entrer sous la douche.

Nous passons la nuit sur place au calme. Petit déjeuner à 08.30 hrs avant une seconde plongée sur place. Ensuite, nous appareillons direction l’Oosterchlede via l’écluse de Brunisse, nous sortons du Grevelingen. Troisième plongée à Oosterdam mais changement de technique. Comme nous sommes dans une zone soumise aux marées, l’équipage place un embarcadère le long de la coque bâbord du bateau. Le pneumatique est mis à l’eau. Nous embarquons par groupe de 4 sur l’annexe qui nous conduit en amont du courant. Il suffit de se mettre à l’eau et de se laisser porter par le faible courant. Retour en surface au parachute en fin de plongée et retour au Panda à l’aide du pneumatique. C’est comme l’Egypte, juste quelques degrés en moins et un peu de pluie qui nous a rejoint. On est quand même en Zélande !

La troisième plongée de la journée se fera au Zeelandbrug toujours à l’aide de l’annexe. C’est beaucoup plus facile de cette manière. Il n’est pas nécessaire de se battre contre le courant pour rejoindre le bord. Nous dormons sur place.

Cinquième plongée le lendemain matin sur le même site après le petit déjeuner.

Nous reprenons ensuite la route en direction du Grevelingen pour la sixième plongée à Den Osse. Le retour au port se fait le dimanche soir vers 17.30 hrs.

La conclusion de ce stage est positive. Même si la météo a été mauvaise pendant le séjour, le bateau permet d’être toujours au chaud pour s’équiper. Le carré est spacieux et le bar sympathique. L’équipage est très professionnel. Les repas sont corrects et les quantités suffisantes, les sanitaires propres et les cabines confortables.

Je compte bien refaire une petite croisière zélandaise en 2013, histoire de pouvoir prendre l’apéritif sur le pont, au soleil. On ne peut pas avoir la même malchance deux fois de suite avec la météo, quoi qu’en Zélande !!!

Le weekend est à 150 euros, il comprend l’ébergement, les repas depuis le petit déjeuner de samedi matin jusqu’au dîner de dimanche et les plongées. Les boissons au bar sont en supplément, les gonflages à payer à part, compter 4.5 euros pour une quinze litres. Un supplément de 20 euros est à payer pour passer dans l’Oosterschlede. Prévoir sac de couchage et oreiller ainsi que le repas de vendredi soir qui n’est pas possible à bord.

Les plongées se font entre 10 et 20 mètres, la sortie est donc autorisée pour un niveau 1 avec une petite expérience. Il faut toutefois être capable de se laisser couler sur un fond de 20 mètres sans d’autre point de repère que le chef de palanquée.

Avant de partir, j’avais une petite appréhension. Pourquoi payer 150 euros pour faire les mêmes plongées qu’au départ du bord ? La réponse est devenue évidente après le séjour. Protection contre les intempéries, pas de marche ni de partage, ambiance croisière même si on est en Zélande. A refaire. 

Plus d’informations et des photos du bateau sur : www.duikschip.nl

           

17:51 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.