samedi, 09 février 2013

Plongée du 09 février 2013

Bonjour,

ce samedi 09 février 2013, le club a donné rendez-vous à ses plongeurs à la carrière de Lillé. C'est le premier jour des vacances de Carnaval et nous ne sommes que trois pour plonger.

Nous partons avec Luc et René. Mes deux courageux compagnons sont équipés d'une combinaison humide ou semi-étanche. J'ai déjà froid pour eux avant de me mettre à l'eau. Pour ma part, je suis bien au chaud dans mon costume étanche avec ma souris et un petit polar en plus.

Dès la mise à l'eau, nous constatons que la visibilité n'est pas terrible. Avec les importantes chutes de pluie et de neige, il y a eu beaucoup de ruissellements qui ont amené de la terre dans la carrière.

Mais ce n'est pas le plus important. Arrivé à 28 mètres (Le niveau est remonté), mon ordinateur indique la température de l'eau qui est de ...... 4°!!!!!

Après 10 minutes, René nous quitte est prend la direction de la sortie. Avec Luc, nous réalisons une plongée de 27 minutes. Ce sont les mains qui vont principalement souffrir du froid. C'est avec plaisir que nous regagnons la surface.

Le débriefing va se faire dans le restaurant, juste devant le foyer à bois.

En cette période de vacances de février, beaucoup de plongeurs ont pris la direction des Maldives, c'est la bonne saison pour plonger dans cette région du monde.

Alors si vous lisez ces lignes après votre plongée depuis les Maldives en râlant car il n'y avait pas assez de requins à votre goût, repensez à moi, 4°.........., l'eau est à 4° en Belgique, dans la carrière de Lillé. 

Bon, un peu de sérieux, avant de plonger dans l'eau froide, n'oubliez pas de convenir d'une procédure en cas de givrage de détendeur. Soit on ferme le robinet du détendeur concerné, soit on regagne la surface. La première solution étant plutôt réservée à des plongeurs confirmés. La seconde à des plongeurs débutants. Mais à vous de vous mettre d'accord.

Bonnes plongées givrées!

 

16:51 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.