mercredi, 18 septembre 2013

Résultat de l'AG de l'Enseignement du 17 octobre 2013

A l’issue de l’assemblée générale de la Commission de l’Enseignement LIFRAS qui s’est tenue le 17/09/2013 à Louvain-La-Neuve, les moniteurs présents ont accepté par un vote largement majoritaire la proposition de modification de fonctionnement de cette Commission.

Sans entrer dans les détails, elle va fonctionner pendant 14 mois, jusqu’à l’assemblée plénière de décembre 2014 avec :

  1. Un Bureau Exécutif composé du DTF, du Directeur de la Communication, du délégué du pôle Sécurité, du délégué du pôle Formation/Evaluation et du délégué du pôle Brevet. Il s’agit d’un Bureau composé de 5 membres à la place des 11 du Bureau précédent.
  2. Le Directeur de la Communication se charge de centraliser et diffuser toute l’information de la Commission de l’Enseignement. IL est l’interface entre le DTF, tous les moniteurs, les écoles de plongée, le CA LIFRAS et son Président.
  3. 5 nouveaux postes de Directeur Technique Régional ont été créés. Ils sont un lien physique entre le DTF et les moniteurs des différentes régions ainsi que le clubs qui les composent. Les DTR n’ont pas de droit de vote au sein du Bureau Exécutif mais seront associés à la résolution des problèmes qu’ils relaient depuis les écoles et moniteurs vers le DTF et son Bureau Exécutif.

Les anciens Comités n’existent plus et son repris dans les pôles Brevet, Sécurité et Formation/Evaluation.

Cette équipe est mise en place en test. Elle doit notamment rédiger le nouveau ROI de la Commission de l’Enseignement qui va déterminer le mode de nomination des membres des pôles (Anciens comités) et des délégués de ceux-ci au Bureau Exécutif.

Un DTF sera désigné par un vote de l’assemblée plénière de tous les moniteurs LIFRAS lors de l’AG de décembre 2014. IL sera élu pour trois ans sur base d’un projet qu’il proposera avec son équipe au CA de la LIFRAS et aux moniteurs.

Le collège des MN garde son rôle d’arbitre. Lorsqu’un projet sera mis sur pied par le DTF et son équipe, il devra être avalisé par le Collège avant d’être présenté à l’AG de la Commission de l’Enseignement pour accord définitif.

Toutefois, le mode de vote au sein du collège devra être modifié afin d’en augmenter l’efficience.

Cette réforme à pour but de moderniser et simplifier le mode de fonctionnement de la Commission de l’Enseignement. Elle doit la rendre plus performante et plus à l’écoute de l’ensemble des moniteurs LIFRAS.

Bonne chance à la nouvelle équipe et merci pour leur travail.   

17:14 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.