mercredi, 07 juillet 2010

Modification du site Blogs.skynet.be

Skynet annonce une modification de son site blogs.skynet.be

Il est possible qu'il y ai quelques perturbations pour la période du 10 au 12 juillet.

Je vous retrouve après cette période avec des infos pour le stage de plongée à Marseille en mai 2011.

07:53 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

lundi, 21 juin 2010

Quelques nouvelles en vrac

Voici quelques petites informations en vrac.

  • Passage de brevet 2* chez Archimède ce jeudi 24 juin à partir de 19.00 hrs. J'ai entendu dire qu'il y avait, parmi les 7 candidats qui se présentent, l'un ou l'autre qui avait acheté des grands cierges pour ne pas m'avoir comme jury pour cette soirée. Je ne comprends pas........    :-))))))
  • Ce samedi soir 19 juin, la Gombe était ouverte en soirée de 19.00 hrs à 22.00 hrs pour plonger. Bar ouvert jusque 02.00 hrs du matin. Belle initiative du CLAS qui nous a permis de faire une plongée très sympa. Il n'y avait pas trop de monde. Le CLAS remet ça en juillet et en août. Plus d'info sur www.clas.be Il n'est pas nécessaire de réserver, carrière accessible dans les conditions du samedi et dimanche après-midi.
  • A l'issue de collège des MN du 20 juin, mes collèges m'ont élu au Comité de Formation de la Commission de l'Enseignement LIFRAS.
    C'est quoi çà???
    Simplement une groupe de 5 MN chargé de l'organisation de la préparation des candidats pour la présentation aux épreuves du MC, MF et MN. 
    Dans la pratique, c'est l'organisation du pré-test à l'examen théorique des MN en novembre, l'organisation des cours de préparation pour ces candidats, l'organisation des formations continuées pour les Moniteurs de la Ligue, préparation de supports de cours,.....
    Je profite de cette page pour remercier mes collèges pour la confiance qu'ils m'ont accordé.
  • La farde de théorie d'environ 600 pages reprenant l'ensemble de la théorie nécessaire à la présentation du brevet de MC LIFRAS se termine. Disponible en fin d'année pour le sapin de Noël.  

21:40 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 19 juin 2010

Décompression avec tables et ordinateur

Comment faire pour organiser une plongée à 54 mètres pendant une durée de 14 minutes en utilisant des modes de décompression différents ?

Cette question se pose presque à chaque plongée car les membres de la palanquée n'ont pas tous le même modèle d'ordinateur, l'un est aux tables Lifras ou utilise ce mode de calcul comme backup de décompression.

Quels sont les paramètres en notre possession avant de partir plonger ?

  • Ordinateur Aladin : Premier palier de 2 minutes à 9 mètres avec un TTS de 25 minutes.
  • Tables de plongée Lifras : 3 minutes à 6 mètres, 6 minutes à 3 mètres, soit un TTS de 14 minutes (5 minutes de remontée entre 54 et 6 mètres + les temps de paliers additionnés)

Dans ce cas-ci, on est tenté de dire que l'on suit simplement le mode de décompression le plus contraignant. Oui, mais....... c'est l'ordinateur qui est le plus contraignant en plongée avec profil carré. Dans ce cas-ci, je vais devoir faire plus de paliers avec mes tables que ce qui est prévu !

Que devient mon indice de sursaturation pour le calcul de ma plongée successive ?

En plongée avec décompression légère, il suffit simplement de prendre l'indice de sursaturation suivant (Alphabétique)

Mais en décompression lourde, et c'est le cas pour notre plongée de 14 minutes à 54 mètres, il y a lieu de faire les paliers prévus.

Il va donc falloir adopter notre plongée. La profondeur ou le temps va devoir être modifié pour que les modes de décompression soient compatibles.

Je garde ma profondeur de 54 mètres mais je plonge 11 minutes.

Aux tables, rien ne change car elles sont graduées par tranches de 5 minutes dont toujours un TTS de 14 minutes.

Avec mon ordinateur, ma décompression évolue vers : Un TTS de 13 minutes avec un premier palier de 3 minutes à 6 mètres.

En réduisant mon temps de plongée, je constate que mes deux modes de décompression sont presque identiques. De plus, l'ordinateur va certainement être un petit peu moins dur que ce qui est affiché car la plongée va peut-être se faire à 53 mètres et il va en tenir compte alors que le calcul aux tables garde la profondeur de 54 mètres.

J'ai donc pu faire facilement correspondre mes deux modes de décompression pour que chacun puisse faire une décompression optimale avec ses propres calculs.

Cette méthode permet également de plonger à l'ordinateur et de garder une bonne vieille table en backup. Il n'est pas forcément nécessaire d'avoir deux ordinateurs.

En fait, le plus simple est de calculer le TTS pour chaque mode de décompression et de définir un TTS maximum qui va mettre fin à la plongée.

Dans le cas exposé ici, lors de mon briefing, je sais que ma décompression aux tables donne un TTS de 14 minutes. Je donne comme instructions à mes compagnons de plongée de ne dépasser en aucun cas ce délai, ce qui me permet de faire ma plongée sans avoir de soucis avec les temps de paliers en fin de plongée.

Pour résumer, ma plonger va prendre fin lors que l'un des membres de la palanquée va rencontrer l'un des paramètres suivants : (L'ordre n'a pas d'importance, le premier qui rencontre l'une des trois limites marque la fin de plongée et le retour vers la surface)

  1. Temps fond de 11 minutes, fixé lors de la planification
  2. ou si le TTS atteint 14 minutes
  3. Ou si la réserve en air fixée a été atteinte.

Cette méthode de travail est également facile lors de plongée sur un tombant avec remontée lente. Dans ce cas, c'est principalement la table qui sera la plus pénalisante. Je limite donc ma plongée avec un TTS défini par celle-ci.

Exemple : Plongée en Zélande à 30 mètres pendant 37 minutes, en remontée lente le long du tombant.

  • Aux tables : 15 minutes à 3 mètres.
  • A l'ordinateur : Probablement pas de palier obligatoire vu la remontée lente et progressive (Attention au profil Border line !!!)

Dans ce cas, je donne comme limite un TTS de 14 minutes à ne pas dépasser. Si pour une raison quelconque, je pense principalement à un ordinateur placé en mode L5 (Durcissement du calcule de décompression), l'ordinateur arrive à ce TTS avant le commencement des paliers à 3 mètres aux tables, dès la limite atteinte, on remonte à 10 mètres minutes jusqu'à 3 mètres et on fait les paliers prévus par les tables et l'ordonnateur.

 Comparaison de planification : 

 

Galiléo Mode L5

Galiléo mode L3

Galiléo mode L0

Prime

Tables US Navy

Courbe sans palier 15 m

14 minutes

46 minutes

71 minutes

68 minutes

100 minutes

Idem à 30 mètre

3 minutes

7 minutes

16 minutes

15 minutes

25 minutes

Idem à 51 mètres

0 minutes

2 minutes

6 minutes

6 minutes

5 minutes

Idem à 57 mètres

0 minute

2 minutes

5 minutes

5 minutes

5 minutes

A vos calculs de planification ...............

Attention, les exemples repris ne tiennent pas compte de la consommation d'air. Ce paramètres fait partie intégrale de votre planification de décompression.

15:21 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

lundi, 07 juin 2010

Stage MF 2010 à Boulouris

Le stage pour l'obtention du titre de Moniteur Fédéral LIFRAS - Instructeur 2* CMAS - se déroule cette année pour la première fois à Boulouris. Il s'agit d'un tout petit port situé à l'est de Saint-Raphaël.

Voici quelques informations sur les installations et les sites.

Nous serons logés à l'hôtel « Cap Boulouris ». Il est situé route de la Corniche sur Saint Raphaël. (Pour les Gps) Il s'agit d'une belle installation. Les chambres sont prévues pour 4 personnes, avec deux lits jumeaux et un lit superposé dans le hall pour deux personnes supplémentaires. De cette manière, comme il y a une porte entre la chambre et le hall, il est possible de dormir au calme, même avec un ronfleur. Les repas se prennent au restaurant situé au niveau -1, face à la piscine et à la mer. Au dessus de celui-ci, au niveau 0, un beau bar avec une terrasse et une vue sur le Méditerranée.  L'hôtel est situé à 400 mètres du centre de plongée. Pour s'y rendre 7 à 8 minutes de marche le long de la mer. Il suffit de sortir du parc de l'hôtel, de prendre à droite le long de la mer et de suivre le chemin jusqu'au port. Le wifi est disponible gratuitement. C'est facile pour avoir la météo.

Le port de Boulouris est une toute petite installation où prennent place une vingtaine de bateaux, dont les trois du centre de plongée. Il n'y a pas de capitainerie, seulement un bureau du club nautique qui affiche la météo ....quand on y pense.

Boulouris 2010 004

Les bateaux. Le Dauphin des mers est un catamaran pour 28 plongeurs.

Boulouris 2010 014

Il est équipé de deux moteurs qui permettent de rejoindre les sites de plongée en moins de 15 minutes. Il est équipé de deux échelles à l'arrière. La mise à l'eau se fait par un saut droit sur l'espace situé entre les deux échelles.

Boulouris 2010 015

Le matériel de sécurité est bien entendu présent sur les trois bateaux. Les deux autres bateaux sont des pneumatiques semi-rigides pour 18 plongeurs chacun. Ils sont équipés de moteurs de 150 cheveux.

Boulouris 2010 008

Les sites sont rapidement accessibles. La mise à l'eau se fait par une bascule arrière. Pour le retour à bord, il n'est pas nécessaire de décapeler dans l'eau, ils sont équipés d'une échelle qui permet le retour à bord équipé.

Boulouris 2010 010

Le Dauphin des mers est à quai à l'opposé du centre de plongée qui est sur la plage qui borde le port. Distance de 50 mètres. Le premier pneumatique est à quai à mis chemin du dauphin des mers. Le second pneumatique est amarré au quai face au centre de plongée. 10 mètres de marche.

Le centre de plongée est sur la plage, à coté du port, dans un local situé sous la route. L'installation est bonne mais on va être à l'étroit à 50 plongeurs en septembre.  

Boulouris 2010 001

L'accueil de l'équipe est parfait. Le centre est habitué au stage MF, la Nelos fréquente le centre depuis 5 ans à l'occasion des stages MF et MN.

Boulouris 2010 003

Le principal pour les candidats, les sites.

En partant à l'ouest à la sortie du port, on arrive en 10 minutes sur le Lion de mer. C'est une ile qui permet de plonger par tous les temps car il y a toujours un coté abrité du vent. Possibilité de plonger en 0 et 45 mètres. Site parfait pour les thèmes comme faune et flore, orientation sous-marine, baptême, première plongée au départ d'un bateau, reprise de l'activité après une interruption, etc....

Boulouris 2010 020

En partant à l'est, toujours à 10/15 minutes de navigation, plusieurs sites à proximité de l'île d'or se présentent tel que :

Le poisson lune. Sec entre 30 et 42 mètres avec possibilité de faire 50 mètres dans le sable au nord à quelques coups de palme.

Boulouris 2010 024

Roche rouge. Plusieurs patates de coralligène qui débutent à 50 mètres et qui se terminent dans les 35 mètres avec des parcours dans le sable entre les patates.

Boulouris 2010 021

Roche JCC . Patate situé au bord d'un tombant qui débute à 60 mètres.  Elle remonte jusque 53 mètres. D'autres patates se trouve à proximité toujours dans la zone de 50/60 mètres.

Pierre à Sica. Sec entre 17 et 45 mètres, avec beaucoup de faune, notamment des mérous sur un plateau de 24 mètres.

Boulouris 2010 025

Le jardin. Même type de plongée que la Roche JCC entre 50 et 6O mètres.

Les pyramides : Sites moins profond rempli de vie, de failles, de trous. Encore un site pas mal pour les thèmes de l'après-midi.

Boulouris 2010 022

Roche caméléon. Patate dans le zone des 60 mètres le long du tombant qui part bien plus bas.

De nombreuses informations se trouvent sur la carte Shom n° 6838 au 20.000°.

Le centre à la possibilité de sortir sur l'épave du Rubis en 45 minutes. Une épave est disponible entre 28 et 32, c'est les péniches d'Anthéor, au large de la pointe du même nom, à l'est de Boulouris.

Boulouris 2010 027

A partir du 15 juin, les briefings pour les plongées du mardi à la Gombe seront fait avec les plans présentés ici. Un bon moyen pour apprendre la disposition des sites même si vous n'êtes jamais allés plonger à Boulouris.

Je reste bien entendu à la disposition des candidats pour répondre à leurs questions.

Je vous souhaite un bon retour du pré-stage au Lavandou et une bonne continuation de préparation.

21:32 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

jeudi, 03 juin 2010

Sites de plongée du stage MF 2010 à Boulouris

Dans le cadre du stage PPA organisé par l'AML, nous nous sommes rendus à Boulouris, chez Euro plongée.

Il s'agit du centre de plongée et des sites sur lesquels le stage MF 2010 va se dérouler.

Je vous prépare une petite présentation des lieux qui sera sur le site dans les prochains jours.

07:09 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 23 mai 2010

Naissance au sein de la LIFRAS

Naissance au sein de la LIFRAS. 

Création d'une nouvelle commission : la commission plongée adaptée.

Depuis plusieurs années, l'ASBL PAN (Plongée Adaptée Namur) avec le concours de l'EPN (Ecole de plongée de Namur) organise des formations de plongée adaptée aux handicapés avec le partenariat de la FEMA (Fédération Multisports adaptés) 

Depuis quelques semaines, notre ligue compte une nouvelle commission qui a pour objectif d'organiser ce type de plongée en son sein.

Bien que les plongeurs handicapés soient autonomes dans l'eau, un encadrement spécifique est nécessaire autour de la sortie. Pour ce préparer au mieux, les plongeurs handicapés reçoivent une formation adaptée mais les encadrants doivent aussi être formé pour que chacun puisse pratiquer son sport en toute sécurité et avec un maximum de plaisir.

Voici repris le texte d'un courrier reçu de Myriam Krier, secrétaire de cette nouvelle commission.   

 ---------------------------------

Si vous souhaitez découvrir une autre manière de plonger, que vous envisager d'ouvrir votre école à des plongeurs qui nécessitent un  encadrement plus spécifique et que vous désirez vous initier aux techniques de la plongée adaptée, nous organisons une formation théorique et pratique le samedi 12 et dimanche 13 juin 2010 à Namur.

Lors de cette formation, vous recevrez toutes les informations concernant les brevets des plongeurs et des encadrants, une formation médicale, administrative et technique ainsi qu'une initiation  pratique en piscine.

Le nombre de places étant limité, nous ne pourrons accueillir que les 25 premiers inscrits en ordre de paiement.

Cette première formation s'adressera aux moniteurs et assistants moniteurs LIFRAS.
D'autres formations auront lieu ultérieurement.

Nous vous demandons une participation de 50 euros. Un syllabus vous sera fourni.

Les membres de la FEMA, inscrits pour la formation du mois de mars, sont automatiquement réinscrits et ne doivent pas tenir compte de cette invitation.

Informations pratiques

Lieux :

  • Pour la théorie: Salle des mariages : Place André Ryckmans, 5000 Namur.
  • Pour la pratique: Piscine de Saint-Servais: Route de Gembloux 256, 5002 Saint-Servais.

Date : 12 et 13 juin 2010

Horaire :

  • samedi de 8h45 à 17h
  • dimanche de 9h à 16h30

 Déroulement de la Formation Plongée Adaptée FEMA/ LIFRAS

Samedi 12 juin 2010

8h45-9h00       Introduction

9h00- 9h30      Administration

9h30 -10h45    Niveaux et brevets des handiplongeurs

11h00-13h00   Handicap (médical, psychologique et pratique)

13h00-14h00  Temps de midi

14h00-16h00   Handicap (médical, psychologique et pratique)

16h00-17h00   Adaptations du matériel

Dimanche 13 juin 2010

9h00-10h15     Niveaux et brevets des encadrants

10h30-11h00   Qui plonge avec qui ?

11h00-12h00  Organisation de séances en piscine et en eaux-libres

12h00-13h30  Temps de midi

13h30 -16h30 Séance pratique en piscine

Lieu de la formation :

Pour la théorie : Salle des mariages : Place André Ryckmans, 5000 Namur.

Pour la pratique : Piscine de Saint-Servais : Route de Gembloux 256, 5002 Saint-Servais.

Plus d'info en contactant Myriam Krier par mail : myriam.krier@skynet.be

08:02 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

samedi, 22 mai 2010

Plongée de formation à l'évaluation des épreuves pour les CMC

C'est sous un soleil radieux que je retrouve Pilar et notre candidat Moniteur Club ce samedi à la carrière de Lillé pour une plongée d'évaluation des épreuves LIFRAS.

Comment se déroule cette plongée ? Pilar et moi nous présentons auprès de notre candidat comme plongeur souhaitant réaliser une épreuve en espace aquatique ouvert en vue de l'obtention d'un brevet. Notre candidat joue le rôle du moniteur club. Il doit organiser la plongée, nous faire réaliser l'épreuve, l'évaluer et débriefer le candidat à l'issue de la plongée. Ensuite, nous réalisons un débriefing de sa prestation. Les candidats doivent réaliser trois plongées de ce type, deux de formation et  une troisième d'évaluation. Si la troisième plongée est réussie, le candidat doit encore réussir l'épreuve en piscine pour obtenir le titre de Moniteur Club. Les trois plongées sont réalisées avec un Moniteur Fédéral et un Moniteur National.

Ce samedi, Pilar se présente comme plongeuse 1* avec 20 plongées. Elle souhaite réaliser la remontée technique. C'est son premier exercice pour l'obtention du brevet de plongeur 2*. En ce qui me concerne, je me présente comme plongeur 3* sans brevet PPA.

Le candidat va proposer à Pilar de réaliser la remontée assistée en air. Il donne son briefing en ce sens.

La plongée se réalise sans incident. Nous suivons les consignes que nous avons reçues au briefing. En aucun cas la plongée n'est ponctuée d'incident comme c'est le cas pour avec les candidats Moniteur Fédéral.

Après avoir atteint la profondeur de 20 mètres, nous réalisons l'épreuve comme expliqué par notre candidat MC.

L'exercice est suivi d'une plongée à une profondeur de 15 mètres comme prescrit dans les protocoles Lifras.

La visibilité est excellente. Nous avons l'occasion de voir le grand brochet de très près pendant la réalisation du palier de sécurité.

Le débriefing se déroule autour d'une bonne table. Nos bruxellois découvrent les boulets « Ouftis ». Si vous ne savez pas de quoi il s'agit, venez manger à Lillé.

Lors de son débriefing, notre candidat MC va refuser valider l'exercice de Pilar. Il estime que nous sommes remontées trop vite.

Ce débriefing étant terminé, nous avons repris nos casquettes de MF et MN pour à notre tour débriefer notre candidat MC. Nos remarque vont principalement se porter sur l'organisation de la sécurité, les consignes données lors du briefing et le rôle de formateur du MC .

Ces plongées sont très intéressantes à réaliser. Le candidat qui est presque au terme de sa formation, a l'occasion de faire réaliser des exercices à des candidats fictifs. C'est pour lui l'occasion de prendre ses marques en toute sécurité avant de partir en plongée pour faire réaliser des épreuves à de vrais candidats. Une sorte de rodage.

Je souhaite bonne continuation à notre candidat.

Prochaine plongée de ce type. Lundi après-midi à la Gombe avec Esther et un nouveau candidat.

Plongée Lillé 01012009 014

22:46 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 16 mai 2010

Plongée n°2 des candidats MF à la Gombe - 11 mai 2010

Ce mardi 11 mai, je ne plonge pas avec les candidats MF mais j'accompagne, Laurent, candidat MN. Nous plongeons en compagnie de Nico. Le sujet du jour à table est la prise de contact. Sous l'eau, c'est la remontée en sauvetage. (Remontée en force).

Je me présente comme MC qui a déjà raté à deux reprises son stage MF. Je souhaite être formé aux remontées en  sauvetage. C'est principalement sur ce point que j'ai échoué lors de mes deux présentations.

Le briefing dure environ 30 minutes pendant lesquelles Laurent nous enseigne les secrets de la bonne prise de contact. Il m'explique aussi comme faire une remontée.

Sous l'eau, nous avons droit à une démonstration de la technique de remontée en force. Ensuite, c'est moi qui m'y essais mais sans grand succès. La plongée est parsemée d'incidents qui sont gérés par Laurent.

Après la plongée, débriefing de ce dernier qui revient sur les raisons de mon échec au moment de remonter Nico. En formateur de moniteur, Laurent revient sur les détails de la plongée et il apporte ses corrections et son expérience.

A l'issue de ce débriefing, c'est Nico et moi qui apportons nos commentaires. Ils vont principalement sur la planification de la décompression, le choix de l'endroit pour effectuer nos remontées et sur la détermination que doit posséder le candidat MN pour partir au stage. Assurément un débriefing constructif.

Mardi prochain, le 18 mai, tous les candidats MN et MF se retrouvent à la Gombe pour l'épreuve de palmage organisée par le comité de formation. Pas de plongée exercice ensuite.

21:44 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 09 mai 2010

Zone d'interdiction de plonger à Wemeldinge en Zélande

Voici une carte reprenant les zones interdites à la plongée en Zélande.

Cela concerne les plongées du Parking, des Tejtjes et du Kleine stelle. (Zone Wemeldinge)

Zone des travaux

La route entre Goes et Wemeldinge qui longue la digue reste accéssible.

Ces interdictions de plonger font suite à des travaux sur les digues.

Bonne plongée

20:21 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mercredi, 05 mai 2010

Plongée n°1 des candidats MF à la Gombe - 04 mai 2010

Mardi 04 mai à 19 hrs, première plongée pour les candidats MF. Ils sont huit à écouter le briefing de Marc, candidat MN. A la fin, les palanquées sont énumérées. J'apprends que je plonge avec Pilar et Bernard comme jurys, nous sommes encadrés par Pascal, chef de palanquée et David, serre-file.

Les sujets du jour sont la prise de contact et le briefing pour la partie à table et la remontée technique pour la partie en plongée.

Pilar se présente comme plongeurs espagnole niveau 3 qui vient de prendre son équivalence à la LIFRAS. Pour pouvoir accéder au-delà des 40 mètres, son chef d'école lui a demandé de faire sa qualification PPA. Elle souhaite dans ce cadre là faire un exercice de remontée technique.

Pour ma part, je suis brevet moyen qui vient de passer dix ans en France où j'ai plongé souvent seul et très profond, au-delà des 80 mètres. J'annonce 3500 plongées mais aucune n'est inscrite. J'ai repris mon inscription dans mon ancien club, je suis niveau 2.

Bernard nous accompagne comme observateur, il est moniteur français.

Les problèmes posés à nos candidats vont les conduire à nous poser de nombreuses questions afin de déterminer si nous pouvons réaliser la plongée proposée, le Lion des mers à Boulouris, dans la zone des 40 à 50 mètres.

C'est la première plongée, les choses ne sont pas simple mais le chef de palanquée va limiter notre profondeur à 40 mètres vu mon brevet 2*. Mon insistance ne va rien y changer, même avec 500 plongées en dessous de 80 mètres à l'air, pas possible de dépasser 40 mètres pour cette plongée. Bien vu.

Après le briefing, nous allons nous équiper et nous nous retrouvons à 19.50 hrs pour le contrôle du matériel et le briefing de plongée.

Le contrôle est fait pour un mieux, je vais toutefois partir sans parachute de palier et pire avec un mode décompression secondaire que je ne maîtrise pas bien. De plus, aucune planification n'est réalisée avec les différents modes de décompression présents dans la palanquée.

Le briefing de plongée doit bien entendu encore être travaillé, pas facile de tout dire en 3 minutes, assis sur le ponton, palmes aux pieds.

Sous l'eau, les candidats vont rencontrer les problèmes qui découlent de leur briefing. Les oublis et les mauvaises informations fournis au briefing se retrouvent sous l'eau par un comportement qui y correspond.

Je descends plus vite que le chef de palanquée car il n' a rien précisé au briefing.

Comme on double les profondeurs réelles à la Gombe, nous nous retrouvons rapidement à 56 mètres (28 réel) où Pilar qui n'a pas de brevet PPA y fait une ivresse. Les deux candidats vont la remonter en me laissant seul à 56 mètres. Dans la précipitation, le serre-file m'a oublié.

Par la suite, je vais avoir un problème de détendeur qui va nécessiter l'intervention du chef de palanquée.

Après 13 minutes à 56 mètres, le chef de palanquée fait remonter le groupe. A cet instant, je m'aperçois que j'ai perdu mon ordinateur. Et comme personne ne m'a expliqué mon mode de décompression secondaire, je demande à mon chef de palanquée. Pendant ce temps, le serre-file se bat avec son parachute dont le bout est rempli de nœud.

Comme c'est la première plongée, je retrouve par miracle mon ordinateur ...... dans les mains de Bernard, notre observateur.

La plongée se termine par un palier et nous rentrons au ponton sans incident de surface.

Le débriefing de la plongée se fait à table devant un petit repas sympathique.

Nos deux candidats viennent de faire leur première plongée de préparation et ils mesurent une partie du chemin à parcourir. Leurs prestations n'étaient en rien ridicules et je les en félicite.

Il faut maintenant remettre dans l'ordre les problèmes rencontrés et apporter des solutions. Le débriefing sert à cela, aider les candidats à faire mieux la semaine prochaine. Et toujours mieux jusqu'au stage de septembre.

Si les problèmes rencontrés paraissent insurmontables, ils n'ont qu'un seul objectif. Eloigner le chef de palanquée et son serre-file de la routine qu'ils connaissent. Objectif poursuivi pendant la préparation de la part des jurys, s'assurer que quoi qu'il arrive, un MF LIFRAS est capable de faire plongeur sa palanquée en toute sécurité.

A la semaine prochaine pour le récit de la plongée 2.

16:04 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

mardi, 04 mai 2010

Préparation MF à la Gombe

Ce soir 04 mai, c'est la première plongée d'entraînement à la Gombe pour les candidats MF.

A cette occasion, nous allons travailler:

  1. La prise de contact/Briefing avant la plongée
  2. Les remontées techniques dans l'eau.

Je vous propose de nous retrouver sur cette page à partir de demain pour y lire les problèmes présentés aux candidats de ma palanquée.

07:39 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

jeudi, 29 avril 2010

Plongée au lac Léman du 23 au 25 avril 2010

Ce week-end du 23 au 25 avril 2010, en compagnie de trois plongeurs confirmés, je me suis rendu au lac Léman pour y réaliser trois plongées. Je n'avais plus plongé dans cette région depuis 2004. C'est toujours un plaisir d'y retourner.

Le lac est en partie en territoire suisse en en partie en territoire français. Afin de réduire les frais, nous avons opté pour un logement en France.

Nous avons quitté Liège vendredi vers 13.00 hrs à destination de Pontarlier, dans le Jura. Nous avons logé à l'hôtel Formule 1 de la localité. La soirée a été réservée à la dégustation d'un repas typiquement jurassien.

Samedi matin, début de journée à 06.30 hrs avec le petit déjeuner et départ pour Rivaz, sur les bords du lac, coté suisse. Il ne reste que 80 kilomètres à parcourir.

Plongée en Suisse 2010 004

Nous avons réalisé notre première plongée sur le site de la Gare de Rivaz. C'est une falaise qui débute dans la zone de 15 mètres et qui se termine un peu avant 50 mètres. Elle est composée de surplombs magnifiques. La visibilité était correcte. La mise à l'eau est facile car il y a une petite plage en gravier juste en face de la falaise. De plus, le parking des véhicules se fait à 20 mètres de là. Il suffi de traverser le passage sous voies pour aller du parking à la plage.

Le soleil était présent, le cadre superbe, l'eau pas trop froide pour un lac alimenté par un glacier via le Rhône.

La plongée était magnifique, j'ai retrouvé quelques belle sensations au moment de l'arrivée sur le bord de la falaise et de plonger vers les 40 mètres.

Après 52 minutes d'immersion, nous avons regagné la surface.

Plongée en Suisse 2010 007

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Attention, la plongée se fait juste au niveau d'un embarcadère pour les bateaux qui font le tour du Léman, il faut absolument consulter les horaires avant de se mettre à l'eau.

Le gonflage a été réalisé au magasin Scuba Shop de Villeuneuve où nous avons reçu un accueil de première qualité. Nous avons utilisé du nitrox 32% pour les deux plongées de samedi.

Après le remplissage des bouteilles, nous nous sommes rendus au château de Chillon pour la seconde plongée. Le site se trouve également du coté suisse.

Le parking se trouve le long de la route, il faut marcher environ 100 mètres pour arriver sur les bords du lac. Le niveau étant bas, nous avons opté pour un départ sur le coté droit du château et nous avons contourné la falaise. La visibilité était moins bonne qu'à Rivaz mais toutefois raisonnable.

Le site se compose d'une falaise surmontée du château qui va de 0 à plus de 90 mètres. De nombreux ombles chevaliers peuvent être rencontrés sur la falaise et dans l'éboulis qui se trouve juste face à la plage pour la mise à l'eau.

Nous avons ensuite quitté la Suisse pour rejoindre Thonon-Les-bains sur les rives françaises du lac. Nuit et petit déjeuner au Formule 1 de la localité.

Plongée en Suisse 2010 001

La plongée du dimanche matin a été réalisée sur le site de Locum, rive française. Il s'agit d'un site qui descend  en pente à 45° jusque vers 40 mètres puis qui se transforme en falaise verticale. Attention, plus de 300 mètres de fond près du bord..... Le site est rempli d'écrevisses de belles tailles, cherchez bien dans les trous, principalement dans la zone de 10 mètres. Attention aux filets, les pêcheurs connaissent bien le coin. Il y a avait un filet signalé en surface à gauche de la mise à l'eau et un autre à 40 mètres qui n'était pas signalé en surface !

A cet endroit, l'eau est souvent beaucoup plus claire que sur les rives suisses. La visibilité n'était pas très bonne jusque 30 mètres mais ensuite, l'eau était limpide. Vu la manque de clarté, nous avions l'impression de flotter dans l'air et non dans l'eau. Petite surprise à 40 mètres, la présence d'un filet de pêche qui n'était pas signalé en surface. La plongée s'est toutefois déroulée sans incident. Pour celle-ci, j'ai utilisé une bouteille et une bouteille de 3 litres pour réaliser la décompression à l'oxygène pur.

Après la plongée, nous avons repris la direction de la Belgique.

Le lac Léman se situe à 600 kilomètres de Liège et permet la réalisation de plongée sortant de nos habitudes. La profondeur y est facilement accessible. Néanmoins, il s'agit de plongées difficiles réalisées dans de l'eau à 5-6° (Eté comme hiver, présence de thermocline), souvent dans le noir avec une visibilité qui peut se réduire à 2 mètres. De nombreux sites permettent allégrement le dépassement de la profondeur de 40 mètres (Maximum pour les plongeurs Lifras), il est donc primordial de bien maîtriser la technique d'équilibrage et d'être encadré ou accompagné par des plongeurs connaissant les lieux.

De nombreuses informations sur les sites de plongée peuvent être trouvées sur le site de www.plongee-passion.ch Merci à son concepteur pour le travail fourni.

Le gonflage des bouteilles est réalisable chez Scuba Shop Villeuneuve. Il y a un automate qui permet de gonfler jour et nuit à l'air (200 et 300 bars) ainsi qu'au nitrox 32% (200 bars). IL faut au préalable acheter une carte pendant les heures d'ouverture du magasin. Voici leur site internet avec les informations utiles : www.scubashop.ch/villeneuve

Si vous souhaitez plonger au Léman, préparez bien votre séjour et entourez-vous de plongeurs qualifiés et responsables.

Prochain séjour en Suisse, je vais plonger en torrent dans le Tessin, je vous raconte bientôt.

21:05 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

mercredi, 28 avril 2010

Demande d'informations - Plongée en rivière - Tessin Suisse

Je souhaite me rendre en Suisse dans le Tessin, pour plonger en rivière dans la région de Val Verzasca.

Je cherche des informations sur ce type de plongée particulière. Principalement au niveau de l'organisation et la sécurité.

Si vous avez des renseignements, merci de me contacter par mail.

images[1]

13:01 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

vendredi, 02 avril 2010

Nouveau Président à la LIFRAS

Depuis ce mardi 30 mars 2010, le conseil d'administration LIFRAS a élu son nouveau Président en la personne de:

Jean Rondia, Moniteur National n° 100.

Avec l'aide des membres du conseil d'administration, il va assurer la direction de la ligue pour les prochaines années.

Profitons de l'occasion pour voir comment notre ligue fonctionne.

En Belgique, il y a une fédération, La FEBRAS, qui est membre fondatrice de la CMAS. Notre petit pays peut se venter d'être présent depuis les débuts de l'aventure plongée.

Communautarisation oblige, notre Fédération se divise en deux ligues, nos amis nerlandophones plongent au sein de la Nelos et les francophones au sein de la Lifras. Chaque ligue à un Président. Avec le Président de la Nelos, ils assurent à tour de rôle la présidence de la Febras qui nous représente auprès de la CMAS.

Les membres du CA Lifras sont élus par les présidents de club lors de l'assemblée générale organisée en mars de chaque année.

Le CA Lifras assure la gestion de la ligue sur un plan administratif et financier.

Quand on pense Lifras, on pense plongée mais il y a aussi des nageurs avec palmes, des apnéistes, de la TSA, de la photo, etc.....

Voici les commissions LIFRAS:

  1. Apnée
  2. Audivisuelle
  3. Enseignement
  4. TSA
  5. Scientifique
  6. Médicale
  7. Féminine
  8. Hockey subaquatique
  9. Nage avec palmes

La commission de l'enseignement assure l'organisation de l'apprentissage de la plongée sous-marine au sein des clubs. Elle défini les réglements, les niveaux de brevets, les épreuves pour l'obtention d'un brevet, ...

Elle s'articule sur 3 assemblées et 4 comités.

1° L'assemblée plénière est composée de tous les Moniteurs Lifras (Club, Fédéraux, Nationaux)

2° Le collège des Moniteurs Nationaux composé uniquement des MN. Le collège désigne 5 MN par comité qui sont:

  1. Brevet
  2. Sécurité
  3. Examen
  4. Formation

 3° Le bureau composé de deux MN de chaque comité + le Directeur Technique Fédéral + un trésorier.

Prenons un exemple, l'évolution de la plongée impose l'adaptation de notre enseignement pour qu'il reste de qualité. Si il est nécessaire de modifier un exercice pour l'obtention d'un brevet, les décisions sont prises de la manière suivante:

  1. Le bureau demande au comité des brevets d'étudier la situation et de proposer une modification.
  2. Le comité se met au travail et cherche la meilleure modification possible.
  3. Il présente son travail au Bureau. Celui-ci avalise le travail. Dans le cas contraire, le dossier retourne au comité qui poursuit son travail.
  4. En cas d'accord, le bureau présente la proposition du comité au Collège qui avalise ou non. En cas de refus, retour au comité. En cas d'accord, mise d'application à partir du 1 janvier qui suit.
  5. Certaines décisions demandent en plus de l'aval du bureau, l'aval de l'assemblée plénière de tous les moniteurs de la ligue. Adoption des normes CEN par exemple.

Tous les MN de la ligue travaillent de manière bénévole pour tous les plongeurs. C'est l'une des raisons pour laquelle les décisions sont parfois attendues plus longtemps que prévu par nos plongeurs.

J'espère que ces quelques lignes vont vous aider à comprendre le fonctionnement de la Fédération.

Plus d'infos sur: www.lifras.be

21:31 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

dimanche, 21 mars 2010

Plongée en Zélande - Température de l'eau

Lors de la préparation de vos plongées en Zélande, il est nécessaire de prendre en compte une série de paramètres tel que l'heure des marées, la hauteur du marnage, la météo avec la force et la direction du vent.

En ce premier jour de printemps, nombreux sont ceux qui commencent à regarder vers la Zélande.

Mais quelle est la température de l'eau dans cette région?

Il est possible d'avoir des informations à ce sujet sur le site suivant: http://www.actuelewaterdata.nl/index.html

Sur la page d'accueil, dans le menu à gauche de l'écran, choisir "Watertemperatuur". Ensuite, choisir l'une des balises de mesure sur la carte et la sélectionner dans le menu déroulant à gauche. Vous arrivez alors sur l'écran qui est reproduit ici.

 Température d'eau

 Il vous offre un graphique de la température de l'eau dans les jours qui précédent.

A certaines périodes de la journée, nous pouvons y lire une température en surface proche de 9°.

C'est avec l'aide des bancs de sable que l'eau se réchauffe aussi vite. A marée basse, les bancs sont à l'air libre. Ils absorbent la chaleur du soleil. A marée haute, ils sont recouverts et la chaleur est transmise à l'eau.

Comme la forme du bassin empêche un renouvellement de l'ensemble de l'eau contenue à chaque marée, l'eau de l'Oosterschelde se réchauffe plus vite que la mer du nord ou le Grevelingen qui ne bénéficie pas de l'effet des marées.

Les marées brassent l'eau, il n'y a pas de thermocline marquée, l'eau se réchauffe de manière plus uniforme.

Bonne plongée

11:57 Écrit par Philippe MN284 LIFRAS dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |